Placement financier, l’assurance vie permet de se faire un capital financier à long terme et de transmettre à des bénéficiaires souhaités un patrimoine avec des fiscalités assez avantageuses. Qui peut souscrire à une assurance-vie ? à quel moment faut-il souscrire et quels sont les conditions de souscriptions ? Nous tacherons de répondre à ces interrogations.

Assurance-vie : pour qui ?

L’assurance-vie convient à toute personne désireuse d’épargner de l’argent. En effet, l’assurance-vie est un produit d’épargne convenable. Diverses possibilités sont en prendre en compte pour les personnes désireuses de souscrire à une assurance-vie. Vous pouvez donc souscrire à une assurance-vie si vous désirez avoir une base de revenus complémentaires pour votre retraite. Elle permet donc de disposer de fonds lors de sa période d’inactivité. Dans le cas où vous désirez faire accroître votre épargne. Vous pouvez souscrire à l’assurance-vie lorsque vous souhaitez transmettre à vos proches un patrimoine par le biais de la clause bénéficiaire en profitant d’une fiscalité privilégiée sur les droits de succession. Dans l’optique de protéger votre famille et vos proches après votre décès, vous pouvez également souscrire à une assurance-vie.

Assurance-vie : quand y souscrire ?

Il est conseillé de souscrire à une assurance-vie le plus tôt que possible. Plusieurs raisons viennent en soutient à ce conseil en ce sens que mettre en place une assurance-vie permet de constituer progressivement un capital. Anticiper l’épargne lui permet d’évoluer avec les temps. En second lieu, peu importe la quantité d’argent que vous possédez, il est important de marquer la date de votre premier versement. En effet, à partir de 8 ans de la durée du contrat, la fiscalité du rachat de votre assurance est avantageuse. Il faut noter que les gains générés par votre assurance-vie sont exonérés d’impôt sur le revenu tant que vous ne faites pas un rachat partiel ou total.

Assurance-vie : les conditions de souscriptions.

Toute personne est susceptible de souscrire à une assurance-vie. Il n’y a donc pas d’âge pour y souscrire. Une personne sous protection juridique est également en même de souscrire mais sous certaines conditions. Avant de souscrire à une assurance-vie point besoin de remplir une fiche médicale. Une obligation de versement n’est pas aussi exigée.

Assurance-vie : cas de mineur

Souscrire à une assurance-vie pour mineur est d’un grand avantage. En effet, elle permet de faire des dotations. Votre enfant a la possibilité d’obtenir des versements de la part de proches parents. Une assurance-vie pour mineur permet aussi de financer les études de votre enfant et de lui constituer un capital de départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *